Article

Article

Tournée nationale: L'UL éclaire les nouveaux bacheliers


Tournée nationale: L'UL éclaire les nouveaux bacheliers

L’Université de Lomé (UL) organise du 19 au 26 août 2019, une tournée nationale d’information et de sensibilisation des nouveaux bacheliers dans les chefs-lieux des régions du Togo en plus de Mango et Kpalimé. Il s’agit pour les premiers responsables de l’UL, d’apporter toutes les informations nécessaires aux futurs étudiants en vue de faciliter leur cursus universitaire.

Pour cette première initiative, une rencontre avec les nouveaux bacheliers dans leur région, la présidence de l’UL avec à sa tête, le Professeur Dodzi Kokoroko n’a pas lésiné sur les moyens pour faire déplacer plusieurs responsables administratifs de l’Université afin d’apporter à ces bacheliers toutes les palettes d’informations sur les offres de formation à l’Université de Lomé, sur les conditions d’études, les questions de logement, de restauration, de transport… bref, sur tout ce qui contribue à la réussite de l’étudiant et de son parcours universitaire.

Ainsi, ce sont les bacheliers de la région de Dapaong, Mango et Kara qui ont accueilli en premier la délégation de l’UL composée du Directeur de cabinet de la présidence de l’UL, des directeurs de services centraux, des délégués de facultés, instituts et écoles, et de quelques responsables des associations estudiantines. Tout y était pour permettre à plusieurs centaines de jeunes qui viennent de décrocher leur baccalauréat de mieux appréhender le monde universitaire. C’est en fait l’objectif de cette tournée selon les explications de M. Séna Yawo Akakpo-Numado, Directeur Adjoint de la DAAS : « L’Université de Lomé offre des formations, d’abord pour tous les Togolais et pour tous ceux qui désirent dans le monde entier étudier à l’Université de Lomé. C’est dans cette vision d’améliorer les offres de formation et la visibilité de l’Université, de montrer toutes les réformes que nous sommes en train de faire une
tournée nationale, » explique-t-il avant de poursuivre : « Nous allons vers les bacheliers pour les aider à choisir leur formation. C’est important parce que nous avons remarqué que beaucoup de bacheliers arrivent chez nous à l’Université de Lomé, ils choisissent des formations par hasard, et ne réussissent pas, ils ont des difficultés à achever leur formation. Et parfois, ils sont découragés et abandonnent. Nous ne voulons plus que les jeunes frères, les jeunes sœurs qui obtiennent leur baccalauréat soient confrontés à ces mêmes difficultés. C’est pour cela que nous sommes venus échanger avec eux sur les opportunités pour faire des formations supérieures, si on choisit l’Université de Lomé ».

Il faut souligner que plusieurs jeunes bacheliers sont venus les écouter. Les salles bien remplies, ils ont surtout participé aux échanges. « Des questions qui ont été posées, montrent qu’ils ont besoin d’information puisque certains prenaient des notes… Nous sommes très satisfaits, » extériorise le Directeur Adjoint de la DAAS.

Trois communications ont meublé cette première étape de la tournée, notamment sur la présentation de l’Université de Lomé et ses atouts, sur les offres de formation et les conditions pour s’inscrire à l’UL puis, sur l’accompagnement, les conditions d’études, les questions de logement, de restauration, de transport etc.

L’on retiendra en substance que depuis la création de l’Université du Benin en 1970, devenue Université de Lomé en 2001, l’on note un vaste programme de réformes impulsé à partir de 2016 sous la présidence du Prof Dodzi Kokoroko. Ce dernier s’est véritablement engagé dans une politique de modernisation tant dans le domaine académique que infrastructurel. Sous sa présidence, l’Université de Lomé est donc une université qui se transforme et se modernise avec le concours des services centraux qui administrent 20 facultés et 14 écoles en plus des instituts. Les offres de formation en licence se regroupent en 2 catégories, à savoir 30 licences fondamentales qui sont des licences donnant des connaissances de base, et 22 licences professionnelles qui préparent l’étudiant directement au marché de l’emploi. Il y a aussi 44 Masters de recherche et professionnels, puis des formations doctorales.

Quant aux conditions d’études sur le campus de Lomé, le transport des étudiants sur les différents artères de Lomé et ses banlieues, est désormais assuré par la société SOTRAL. Le trajet est assuré à 150 FCFA. Mais il existe une possibilité d’abonnement pour l’étudiant à 7500 FCFA pour son premier chargement, et à 6500 FCFA pour les suivants. « Avec cette carte, l’étudiant à la possibilité de circuler partout à Lomé avec le bus SOTRAL pour la durée de son abonnement sans rien payer, » a expliqué le Prof Joseph Tsigbé, le Directeur du centre des œuvres universitaires de Lomé (COUL). Pour la capacité d’hébergement de l’UL, l’on note que 959 lits sont disponibles. Des efforts sont en train d’être faits pour plus de places suffisantes. Cette tournée se poursuit à Sokodé, Atakpamé, Kpalimé pour s’achever le 26 août prochain à Tsévié.

La délégation est conduite par le Directeur de cabinet de la présidence de l’UL, M. Piyabalo Nabédé puisque le président de l’UL, le Prof Komla Dodzi Kokoroko est empêché. 

E-Press @ Copyrights CreativesWeb 2018 La Manchette