Article

Article

TOGO : Trump doute de la réélection de Faure


TOGO : Trump doute de la réélection de Faure

Bourrages d’urne, votes multiples, tripatouillage des procès-verbaux, etc. depuis la proclamation par la CENI des résultats provisoires du scrutin présidentiel du 22 février dernier au Togo, des voix s’élèvent aussi bien de la classe politique de l’opposition que des acteurs de la société civile pour dénoncer une parodie d’élection, surtout le « score à la soviétique » 72,36%, octroyé à Faure Gnassingbé, le président sortant et alors proclamé vainqueur dès le premier tour du scrutin.

Dès lors, s’ouvre manifestement une nouvelle crise politique en gestation avec les membres de la dynamique Kpodzro/Agbéyomé Kodjo qui revendiquent la victoire, projetant une manifestation de rue ce vendredi 28 février 2020, et soutenant que les résultats publiés par la CENI sont aux antipodes de la vérité des urnes. Ils avaient formulé une réclamation demandant que les résultats issus des dernières élections présidentielles du 22 février 2020 soient publiés bureau de vote par bureau de vote. Une demande légitime partagée par l’administration de Donald Trump.

En effet, dans un communiqué en date du 26 février 2020, l’Ambassade des États-Unis au Togo laisse planer des doutes sur le scrutin, trouve « décevante » la décision de la CENI de révoquer l'accréditation d'une organisation de la société civile neutre accompagnée par les États-Unis et estime que pour la transparence et la confiance de tous en les résultats finaux, il faudrait que les résultats soient publiés bureau de vote par bureau de vote. Elle invite encore la CENI à travailler avec toutes les parties pour traiter toute réclamation concernant toute irrégularité constatée le jour du scrutin. Voici l’intégralité dudit communiqué

Lomé le 26 février 2020

Les États-Unis d’Amérique félicitent le peuple togolais pour son élection pacifique. Nous encourageons la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à travailler de manière constructive avec toutes les parties pour traiter toute réclamation concernant toute irrégularité constatée le jour du scrutin. Une mesure que le gouvernement du Togo pourrait prendre pour accroître la transparence est de publier les résultats bureau de vote par bureau de vote afin d’accroître la confiance de tous en les résultats finaux.

Les États-Unis d’Amérique restent préoccupés par les efforts d'observation limités, notamment la décision décevante de la CENI de révoquer l'accréditation d'une organisation de la société civile neutre accompagnée par les États-Unis en vue d'observer le processus électoral. L'observation des élections et la participation active de la société civile apportent crédibilité, transparence et intégrité au processus électoral. Ne pas permettre leur pleine participation était une occasion manquée pour le gouvernement et le peuple togolais.

Les États-Unis d’Amérique continueront de travailler avec le gouvernement et le peuple togolais pour promouvoir des valeurs communes de santé, de sécurité, d'éducation et de croissance économique tout en renforçant les institutions démocratiques.

E-Press @ Copyrights CreativesWeb 2018 La Manchette