Article

Article

Management face à la Covid : Rideau sur l'édition 1 du webinaire de l'ANPGF


Management face à la Covid : Rideau sur l'édition 1 du webinaire de l'ANPGF

Reprises ce 21 octobre 2020, après un moment d’interruption due à la Covid-19 qui impose une distanciation physique, les activités du « Mercredi De l’Entrepreneur » organisées par l’Agence Nationale de Promotion et de Garantie de Financement des PME/PMI (ANPGF) ont donc eu lieu mercredi dernier sur le thème : « Quel management adopter en cette période de Covid-19 ? ». Une rencontre tenue avec une certaine particularité.

Le « Mercredi De l’Entrepreneur » a repris le cours de ses activités ce 21 octobre 2020 grâce aux nouvelles technologies qui rapprochent les partenaires malgré la distanciation physique que leur impose la Covid-19, et surtout grâce à la force de volonté des dirigeants de l’ANPGF qui ne ménagent aucun effort pour accomplir l’une des missions principales de l’agence, celle d’accompagner les Petites et Moyennes Entreprises (PME) ainsi que les microentreprises qui évoluent dans les secteurs de la production des biens et des services en vue de leur faciliter l’accès au financement de leurs activités.

En effet, pour la nouvelle édition du « Mercredi De l’Entrepreneur », la particularité a été une rencontre en ligne, soit un webinaire Zoom tenu sous les meilleurs auspices.

Thématisé autour du concept du management des entreprises face à la Covid-19, ce premier séminaire virtuel organisé dans un contexte de crise sanitaire lié à la Covid, a été animé par deux éminents formateurs et managers d’entreprise, notamment Mme Naka Gnassingbé-de Souza, Directrice générale de l’ANPGF et de M. Gaël Ahoomey-Zunu, président du comité de direction de l’ANPGF.

Un webinaire qui a permis d’outiller les entrepreneurs et dirigeants de PME sur les techniques managériales en période de crise, pouvant les aider à gérer de façon optimale leurs ressources humaines, financières, etc. La spécificité de la rencontre a été de renforcer les capacités de la cible sur l’organisation du travail en période de crise, les dispositions à prendre pour préserver la santé des collaborateurs, le soutien aux employés et la régulation de la charge du travail au quotidien ainsi que la préparation de la phase de reprise.

Plantant le décor, Mme Naka Gnassingbé-de Souza a rappelé les circonstances de survenue de la Covid-19 avant d’embrayer sur les conséquences sociales, sociétales et économiques de cette pandémie. Elle a ensuite insisté sur la gestion de crise et les outils de prévention. L’on retiendra pour l’essentiel de son speech, l’importance pour chaque entreprise, dans le contexte sanitaire actuel de mettre en place une cellule de crise pour prendre en compte les difficultés générées par chaque crise.

A la fin de la communication de la Directrice générale de l’ANPGF, le président du comité de direction de l’ANPGF a pris le relais. Ce dernier a entretenu les participants sur la nécessité pour les entreprises et chaque entité organisée d’avoir à sa disposition un Plan de Continuité d’Activités.

Communément appelé PCA, ce Plan de Continuité d’Activités est un processus documenté permettant d’identifier les menaces potentielles pour une organisation et de définir les actions prioritaires à maintenir afin de continuer d’atteindre les objectifs définis et d’honorer leurs obligations. Il permet donc à chaque entité organisée de continuer par fonctionner même en cas de désastre ou de crise majeure. Par ailleurs, M. Gaël Ahoomey-Zunu a mis un accent particulier sur « les dix commandements du manager en temps de crise » et sur l’importance de la communication en période de crise. Ensuite, son co-panéliste, Mme Naka Gnassingbé est revenue pour nourrir les participants sur l’importance et l’utilité de la renégociation des contrats en temps de crise.

A la fin de leurs présentations, les panélistes ont alors échangé à bâtons rompus avec les participants. Ainsi, l’engouement des participants à poser des questions pour comprendre davantage et à s’approprier les techniques managériales enseignées par les formateurs, était la preuve suffisante que cette initiative doit être poursuivie.

E-Press @ Copyrights CreativesWeb 2018 La Manchette