Article

Article

Lomé : Experts et étudiants d’une vingtaine de pays réfléchissent sur la gestion des déchets solides et des eaux usées


Lomé : Experts et étudiants d’une vingtaine de pays réfléchissent sur la gestion des déchets solides et des eaux usées

La capitale togolaise accueille du 9 au 15 juin 2019, des ressortissants de plusieurs pays en développement pour un partage d’expériences concernant la gestion durable des déchets solides et des eaux usées. Ce sont des échanges de haut niveau pouvant permettre aux participants d’acquérir de meilleures approches applicables dans l’assainissement urbain.

Baptisé « Summer School », université d’été, ce colloque international est une initiative de EXCEED, un Centre d’excellence pour la coopération dans la gestion durable de l’eau et l’assainissement dans des pays en développement.

Il s’agira au cours de cette rencontre, d’instruire les participants sur l’assainissement urbain : « Nous faisons de la formation dans la gestion durable des déchets solides et des eaux usées. Nous faisons des recherches pour proposer des approches qui sont applicables dans nos pays, » a déclaré le Prof. Gnon Baba, Coordonnateur régional, Afrique sub-saharienne.

Ainsi, « Summer School » de Lomé qui regroupe des ressortissants du Brésil, du Cameroun, de la Côte d’ivoire, de l’Iran, de la Jordanie, du Maroc, du Burkina Faso, de l’Ethiopie, du Kenya, du Malawi, du Nigeria, du Benin, du Togo, etc. est une opportunité pour toutes ces différentes nationalités d’échanger entre elles sur ce qui se fait dans certains pays en matière d’assainissement urbain et de voir comment les améliorer pour plus de résultats satisfaisants. « Ce partage d’expériences avec les participants qui sont pour la plupart des étudiants en Master et en Doctorat, est de permettre que ces derniers puissent à leur tour continuer la diffusion des connaissances avec les pairs, collègues ou camarades. Les enseignants qui sont formateurs vont bénéficier aussi de l’expérience qui se fait ailleurs, afin de pouvoir mieux apprécier et appréhender le sujet et le diffuser pour protéger les populations, » précise
le Prof. Gnon Baba.

Dans le concret, au cours des 5 ou 6 jours de travaux, des enseignants venus de différents horizons, vont dispenser des conférences cours sur l’assainissement urbain, donc la gestion des déchets solides, la gestion des eaux usées, etc. les étudiants pour leur part, vont présenter leurs recherches sur des thématiques de l’assainissement urbain. Ensuite, de petits groupes de travail vont être formés par des apprenants qui développeront des thèmes à discuter aussi en plénière de manière qu’à l’issue de la rencontre de Lomé, chaque participant puisse repartir dans son pays avec un catalogue d’approches applicables dans chacun des pays concernés par le projet. Aussi faut-il souligner que les exemples qui ont réussi ailleurs seront recensés, puis mutualisés pour la protection de la population.

En rappel, le réseau EXCEED couvre l’Université de Braunschweig en Allemagne et quatre (4) régions, entre autres, l’Afrique sub-saharienne, l’Amérique Latine et l’Asie du Sud-Est.

La rencontre de Lomé est financièrement soutenue par la Coopération allemande à travers DAAD et le Ministère de la coopération économique et du développement de la République fédérale d’Allemagne.

E-Press @ Copyrights CreativesWeb 2018 La Manchette