Article

Article

LCT : Zoom sur un Terminal à conteneurs de référence


LCT : Zoom sur un Terminal à conteneurs de référence

Avec une profondeur de 14 m (16 m par endroits), le Port autonome de Lomé (PAL) s’offre naturellement le statut du seul port en eau profonde de la côte ouest-africaine. Un avantage particulier qui lui permet d’accueillir tous les types de navires et d’important tirant d’eau, comme les minéraliers et les pétroliers, mais aussi les cargos et les porte-conteneurs. Ainsi, du fait de sa stature de grand port et surtout, de sa situation géographique par rapport aux pays de l’hinterland, le PAL s’est alors imposé comme une plaque tournante du commerce de la sous-région ouest-africaine aussi grâce aux activités de transbordement, d’import et d’export des conteneurs, gérées par un Terminal privé de référence : LCT, Lomé Container Terminal.

D’une superficie totale des installations de 53 hectares (ha) avec une possibilité d’extension de 40 ha supplémentaires, Lomé Container Terminal (LCT) est une société anonyme qui a été créée dans le cadre de la Convention de concession d’un Terminal à conteneurs signée le 15 décembre 2008 avec la République du Togo.

Dans cette convention, les activités de la LCT se définissent dans la Gestion et l’Exploitation du Terminal à conteneurs situé dans la zone portuaire de Lomé, à l’est de l’Hôtel Sarakawa. Lesdites activités ont débuté le 23 octobre 2014.

Que fait la LCT ?

L’on retiendra pour l’essentiel, que les activités commerciales à la LCT se concentrent autour de la manutention portuaire. Une société privée qui s’est spécialisée dans le transbordement de conteneurs tout en effectuant aussi des activités d’import et d’export incluant le dépotage et l’empotage des conteneurs dans un espace dédié.

Sous M. Andrea Matronola, actuel DG de la société en remplacement de M. Pablo Alvarado, ce dernier quittant ses fonctions en octobre 2018, la LCT contribue à environ 70% du trafic conteneur du Port autonome de Lomé. Aussi a-t-elle généré de multiples emplois directs et indirects concourant à la réduction du taux de chômage au Togo. A ce jour, cette société a un effectif direct de plus de 700 personnes et sa contribution à l’économie du pays se mesure en termes de redevance fiscale. Une précision qui doit, en effet, rassurer quant aux plus grandes sociétés privées qui participent pleinement et efficacement à l’essor économique et social, et au développement de la nation togolaise.

LCT, la référence

La capacité de ses installations, ses équipements de dernière génération, la qualité et le professionnalisme de son équipe, ses investissements, son engagement dans la mise en place et le respect des normes internationales de sécurité, de sûreté, de santé occupationnelle et environnementale, le tout couronné par l’épanouissement du personnel... tout cela offre sans ambages à la LCT, le statut incontestable et incontesté de Terminal de référence dans toute l’Afrique de l’Ouest. Aussi faut-il le souligner, Lomé Container Terminal est une société qui a obtenu une triple certification.

D’abord, ce Terminal privé est certifié ISO 28000 version 2007 qui prescrit les exigences applicables à un système de management de la sûreté, y compris les aspects cruciaux pour l'assurance sûreté de la chaîne d’approvisionnement.

Ensuite, il est certifié ISO 14001 version 2015 spécifiant les exigences relatives à un système de management environnemental pouvant être utilisé par un organisme pour améliorer sa performance environnementale. La certification ISO 14001 version 2015 permet d'aider un organisme à obtenir les résultats escomptés de son système de management environnemental, lesquels constituent une valeur ajoutée pour l'environnement, pour l'organisme lui-même et pour les parties intéressées.

Enfin, pour son engagement dans la prévention des accidents, pour l’évaluation et la réduction des risques, pour l’amélioration des conditions de travail du personnel, pour tous ses efforts dans la mise en place d’un système de management de la santé et sécurité au travail, la société LCT a obtenu la certification OHSAS 18001 version 2007.

Non seulement toutes ces distinctions internationales attestent du motif de satisfaction de la clientèle, mais elles rassurent également de la qualité des prestations de la société et surtout, concluent du dynamisme et le professionnalisme de tout le personnel. D’ailleurs, la LCT dispose d’un centre de formation avec une équipe motivée et très entreprenante mise en place pour garantir un niveau de compétence élevée pour tous les employés avec des formations de remise à niveau de temps à autre.

Les autres éléments importants à mettre au crédit de la LCT et qu’il faille aussi souligner, sont l’engagement de cette société contre tout type d’harcèlements dans sa sphère, et sa résolution à combattre la corruption. A plusieurs endroits de cette société, des messages de lutte contre la corruption sont adressés à l’endroit du personnel et de la clientèle.

La particularité dans la gestion et le management de la LCT élève prioritairement l’équipe dirigeante de la structure, puis les employés, et cela doit normalement faire des émules dans toute entreprise ou société aussi désireuse de promouvoir l’excellence.

Quant à la direction du Port autonome de Lomé, elle multiple les efforts de simplification des circuits d’enlèvement des marchandises pendant que les autorités togolaises s’emploient à aménager les infrastructures routières en vue de faciliter le transport de ces marchandises vers les autres pays de la sous-région, surtout les pays de l’hinterland, notamment le Burkina Faso, le Niger et le Mali.

Sylvestre BENI

E-Press @ Copyrights CreativesWeb 2018 La Manchette