Article

Article

Kara : Le HaCAME prend parti pour l’entrepreneuriat des jeunes


Kara : Le HaCAME prend parti pour l’entrepreneuriat des jeunes

Le HaCAME, Haut conseil de coordination des associations et mouvements estudiantins, a ouvert ce mercredi 16 octobre 2019 aux palais des congrès de Kara, un forum d’échanges sur les métiers d’avenir, l’entrepreneuriat des jeunes et l’engagement citoyen. L’objectif, d’après les organisateurs de l’évènement, est d’impulser une dynamique de développement au Togo, fondée sur une jeunesse consciente qui sait prendre la relève.

Dans une salle archi-comble d’étudiants venus des universités publiques du Togo, de lycéens et de collégiens de Kara et en présence des personnalités administratives et politiques de la région, dont M. Didier Badibawou Bakali, préfet de la Kozah, les membres du HaCAME avec leur tête M. Piou Tchedre, le président national, ont échangé avec leur auditoire sur les métiers du futur. C’était une opportunité pour le HaCAME de jouer sa partition dans l’édification de la jeunesse, relève de demain.

Thématisé sous « le rôle de la jeunesse togolaise dans la mise en œuvre du Plan national de développement (PND 2018-2022) », « ce forum, dixit M. Tchedre, vise à nous faire comprendre à nous jeunesse qu’il faille nous lever du fauteuil de l’affliction, nous départir de cette mentalité de naufragés de la vie et anticiper sur l’avenir ». Aussi a-t-il ajouté que dans cette période de profondes transformations et de grands chantiers, les jeunes doivent se positionner en tant que personnes ressources et co-conducteurs du Togo dont ils rêvent en jouant pleinement leur rôle dans la réalisation du PND. « De façon plus spécifique, nous aimerions attitrer l’attention de la jeunesse sur les formations professionnelles, pratiques et qualifiantes. Nous voulons encourager les décideurs publics à en faire davantage pour améliorer l’accessibilité et l’équipement des centres de formation professionnelle », a conclu M. Piou Tchedre, le président national du HaCAME, invitant par ailleurs, la jeunesse estudiantine et autres lycéens et collégiens, à faire preuve de grande responsabilité lors du processus électoral qui s’annonce, et surtout à œuvrer pour la préservation du climat de paix et de sécurité qui règnent au Togo.
 

Préserver le climat de paix et de sécurité, se tenir dans un engagement citoyen, un engagement républicain qui s’affranchit des manipulations politiques et électoralistes, c’est sur ces précieuses exhortations que les différents panelistes invités sur ce forum, ont orienté les débats et nourri l’auditoire.

Cette rencontre des jeunes à Kara se poursuit jusqu’au 19 octobre avec une soirée récréative prévue à la fin des travaux. 

E-Press @ Copyrights CreativesWeb 2018 La Manchette