Article

Article

Fin du Sialo 2019, bilan positif


Fin du Sialo 2019, bilan positif

Ouverte le 08 octobre 2019 au Centre Togolais des Expositions et Foires (Cetef), la 8ème édition du Salon International de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire de Lomé (Sialo) a refermé ses portes ce 14 octobre 2019 sur un bilan satisfaisant d’après les promoteurs de l’évènement. Une semaine de fête foraine, de promotion des produits locaux et de formation pratique offerte aux jeunes entrepreneurs dans le secteur agro-alimentaire.

« Nous nous estimons heureux pour ce parcours que nous venons de faire dans le cadre de cette 8e édition du Salon International de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire de Lomé. Nous avons réussi à rassembler 05 pays dont le Togo et 02 autres pays qui se sont fait représentés, notamment l’Israël et la France. Pour cette édition, nous avons mobilisé 4000 visiteurs et 300 exposants, »
a déclaré M. Heatson Tito Atikpo, Commissaire général du Sialo qui poursuit : « Nous avons remarqué un fort intérêt à la démarche enclenchée dans la plupart des pays qui concernent la productivité agricole. Cette année, nous avons mis en place des innovations ».

La première, c’était le concours de l’innovation agricole dont la cérémonie de remise des prix s’est tenue le 13 octobre dernier, veille de la clôture du Sialo.

Aussi s’est-il organisé sur le site du Sialo, la dégustation et la promotion de la consommation locale. Il s’agit en fait d’une organisation sur les recettes, les saveurs, la gastronomie de la région des Savanes et de la région de la Kara. La troisième innovation, c’était la promotion ou le lancement de la région des Savanes comme région Invité d’Honneur au Sialo 2020. Cela a été fait de concert avec les autorités politiques et administratives de la région des Savanes, précise M. Atikpo. La dernière innovation a rapport avec le Sialo Academy qui est un concept de promotion et d’incitation à l’agro-entrepreneuriat des jeunes et à la création de l’emploi. « Cette année, dixit le Commissaire général du Sialo, nous avons choisi l’élevage des lapins. Il y a plus de 70 personnes qui ont reçu une formation de base, une formation pratique sur l’élevage des lapins avec à la fin, une attestation de participation ». Aujourd’hui, les uns et les autres sont repartis satisfaits, conclut-il.

Placée sous le thème : « Le PND, une véritable opportunité pour le secteur agricole », l’agriculture togolaise étant inscrite à l’axe 2 du Plan National de Développement 2018-2022, Sialo 2019 a fait la part belle aux produits locaux tout en donnant l’opportunité aux acteurs du secteur agro-alimentaire de présenter et de promouvoir les potentialités agricoles de leurs pays respectifs. M. Alidou Mouhamadou, exposant béninois dit tirer « un très bon bilan » du Sialo 2019. « J’ai emmené, dit-il, du pur jus d’ananas et des cocktails d’ananas gingembre. J’ai fait un très bon chiffre d’affaires. Aussi, j’ai vu de potentiels clients qui vont m’aider à faire la représentation ici, à Lomé. C’est ce qui me motive plus car, juste après la foire, je vais m’asseoir avec ce client potentiel pour faire un contrat en bonne et due forme pour les livraisons futures. Déjà, il y a une commande qui est en cours de vente pour novembre (prochain, ndlr), et on va continuer comme ça jusqu’à la fin d’année. Et en 2020, on va s’asseoir sur la fréquence des commandes. Donc, j’ai fait un bilan très positif ».

Responsable de la Société Agro-production et services au Benin, une société qui est dans la transformation des fruits et légumes tropicaux, M. Alidou fait aussi de l’Assistance conseil pour les jeunes entrepreneurs qui veulent entrer dans le secteur agro-alimentaire. « Nous envoyons les cocktails d’ananas gingembre vers l’Arabie Saoudite, la Tunisie et le Maroc », fait-il savoir à la fin de l’entretien.

Le Sialo sous le PND, c’est parce qu’il existe d’énormes opportunités, ajoute M. Heatson Tito Atikpo. « L’objectif du PND est de créer 500 mille emplois, je pense qu’il y a beaucoup d’opportunités à travers le PND, nous-mêmes en tant qu’acteurs de promotion, nous avons fort à y gagner, c’est pour cela que le thème de cette année, est le PND, une véritable opportunité pour le secteur agricole. Donc en amont comme en aval, il y a des opportunités pour lesquels, nous voulons informer les différents acteurs du secteur agricole ».

En attendant la prochaine édition du Sialo dont les bases ont été déjà posées, l’heure est au suivi des carnets d’adresses et des échanges d’affaires entre les exposants pour nouer de vrais partenariats.

E-Press @ Copyrights CreativesWeb 2018 La Manchette