Article

Article

En congrès, le NET définit de nouvelles perspectives


En congrès, le NET définit de nouvelles perspectives

Porté sur les fonts baptismaux le 28 avril 2012 avec Gerry Taama, Président, le NET, Nouvel Engagement Togolais, est en congrès extraordinaire ce samedi 24 août 2019 en vue d’évaluer son parcours politique et dans la foulée, ouvrir de nouvelles perspectives. La présidentielle 2020 étant en ligne de mire.

Militants, sympathisants et cadres du parti le NET, représentants d’autres partis politiques du pays, invités…, plusieurs acteurs politiques togolais ont fait tôt ce matin du 24 août 2019 le déplacement d’Agoè à Lomé, précisément dans les locaux de FOPADESC, pour prendre part au 2e congrès du Nouvel Engagement Togolais, NET.

« Consolider les acquis, définir les perspectives »
, est le thème retenu par les responsables du NET pour ce congrès extraordinaire visant à capitaliser sur les résultats positifs enregistrés jusque-là par ce parti politique qui a aujourd’hui trois (03) députés à l’Assemblée nationale, avec la cerise sur le gâteau, quelques élus locaux qui ont fait leur place à la suite des dernières élections municipales.

Fort de tout cela, Le NET veut logiquement s’inscrire dans cette dynamique pour mieux préparer les prochaines échéances électorales. Ce sera l’occasion pour les délégués venus de différents horizons de poser les balises de nouveaux succès. « Il sera également question d'établir leur responsabilité pour se fixer les repères pour un nouvel élan, » a déclaré Gerry Taama, le président du NET.

Aux termes des travaux, le congrès investira le prochain candidat qui représentera le NET aux élections présidentielles de 2020. En rappel, des primaires ont été ouvertes depuis le 10 juillet 2019 en vue d’élire le candidat qui portera le flambeau du NET en 2020. En 2015, Gerry Komandéga Taama, l’actuel président du parti, a déjà tenté la conquête de la magistrature suprême, mais sans succès.

Au-delà des ambitions politiques, le NET s’est aussi engagé à combattre la pauvreté au Togo. « Le seul et unique grand parti au Togo c’est la précarité. Et nous devons ensemble la combattre, » dixit Gerry Taama.

La première partie de ce congrès s’est soldée par un cocktail avec les invités et les délégués sont retournés par la suite des travaux.

E-Press @ Copyrights CreativesWeb 2018 La Manchette