Article

Article

Elections locales: Le Fair-play de Pascal Bodjona


Elections locales: Le Fair-play de Pascal Bodjona

Alors que sa liste a été rejetée par la Cour suprême sur des détails qui frisent des raisons politiques, l’ancien ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, Pascal Akoussoulèlou Bodjona ne semble être abattu par la situation. Certes remonté, mais il a pris de la hauteur pour souhaiter une bonne chance aux compétiteurs en campagne pour ces élections, et que le meilleur gagne.

Ce n’est un secret pour personne que la liste « Ensemble pour le Togo » de Pascal Bodjona est définitivement sortie de la compétition électorale du 30 juin prochain. Malgré le recours introduit devant la chambre administrative de la Cour suprême par l’ancien ministre de l’administration territoriale, sa liste n’a pas été repêchée.

Ce mardi, 18 juin 2019, à travers un communiqué de presse publié par ses soins, l’homme rompt enfin le silence pour fustiger des attitudes surannées adoptées par une nébuleuse pour l’écarter de la course pour les élections municipales: « Je voudrais saisir l'occasion pour remercier sincèrement et chaleureusement les milliers de jeunes filles et garçons, hommes et femmes de la commune d'Agoè qui m'avaient fait l'honneur de m'approcher en vue de me voir porter leur couleur sous la bannière de Ensemble pour le Togo e-Togo. Il est vrai que par des méthodes peu orthodoxes, relevant des siècles antérieurs, des gens tapis dans l'ombre ont délibérément empêché ce désir de se réaliser. Mais je reste convaincu que c'est ensemble et par l'œuvre de chacune et de chacun des togolais que nous pourrons bâtir un Togo uni et prospère, » a déclaré Pascal Bodjona.

Qu’à cela ne tienne, l’ancien Directeur de cabinet de Faure Gnassingbé rassure l’opinion qu’il reste toujours mu par ce désir et cette volonté de servir et d'aider toute initiative visant à garantir l'épanouissement effectif de chaque togolaise et chaque togolais, même si, dit-il « cette possibilité de participer à ces élections m'a été arrachée de force par des artifices ubuesques et manifestement vils qui souillent l'image de notre cher pays ».

Du geste d’un grand homme d’Etat, il invite la population togolaise en général et celle d'Agoè en particulier au calme et à la sérénité tout en renouvelant sa gratitude et sa reconnaissance aux médias et à toutes les bonnes volontés dont le soutien ne lui a jamais fait défaut.

Pour les compétiteurs en campagne pour ces élections, le ministre Bodjona leur « souhaite bonne chance et que le meilleur gagne ».

En rappel, la campagne électorale dans le cadre de ces élections locales prévues pour le 30 juin prochain, a effectivement démarré sur toute l’entendue du territoire le 14 juin passé. Au total, il y a 569 listes de candidats en lice.

Xavier AGBEVE

E-Press @ Copyrights CreativesWeb 2018 La Manchette