Article

Article

Covid-19 : Le PPI offre 3000 cache-nez aux populations


Covid-19 : Le PPI offre 3000 cache-nez aux populations

Le dimanche dernier, le 19 juillet 2020, les populations de la commune du Golfe 2 sont reparties dans leur résidence respective avec plusieurs sachets de cache-nez en vue de lutter plus efficacement contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus. C’était à la suite d’une cérémonie de don, organisée par le PPI, Parti du Peuple et d’Intégrité. Un évènement qui a beaucoup contenté les bénéficiaires.

Très volontaire dans les actions humanitaires, le PPI se remet juste à ce qu’il sait faire le mieux, à savoir, voler au secours des couches vulnérables de la société afin de leur offrir le réconfort.

Le dimanche dernier, leur action humanitaire a été rééditée à Attiégou, une banlieue de Lomé où les membres de ce parti politique, loin des fanfaronnades et du m’as-tu-vu ont, dans une simplicité observée, remis 3000 cache-nez aux populations de cette localité du pays.

L’objectif de cette action, d’après les explications du Coordonnateur national du parti, M. Badassé Hèzou-Wiyao, est de soutenir les populations togolaises en ce temps de crise sanitaire, en offrant gratuitement ces masques de protection aux bénéficiaires, afin de leur permettre de respecter les gestes barrières, efficaces dans la lutte contre le Covid-19. Une rencontre au cours de laquelle, M. Badassé a sensibilisé les populations sur le respect des mesures barrières et a profité de l’occasion pour faire une piqure de rappel sur le lavage des mains avec de l’eau et du savon, l’observance de la distanciation sociale, le port obligatoire de cache-nez, ou appeler rapidement le 111 en cas d’apparition des premiers symptômes chez quidam.

Sans un mot sur la politique politicienne, le Coordonnateur national du PPI est revenu en quelques tirets sur les actions sociales déjà réalisées par son parti ces dernières années et sous le couvert de leur ONG AfricaPhilantropies avant l’avènement du Covid-19. Il cite, entre autres, la construction des salles informatiques et la fourniture des matériels dans les lycées de Kouméa, d’Adjengré, de Tsévie, de Lama, de Samda, etc. sans oublier les tables-bancs et des matériels didactiques offerts à Kpélé Akata et à d’autres localités du Togo.

S’agissant de l’Hôpital de Kara, M. Badassé a fait cas du don d’un scanner installé pour la mammographie et le déplacement de Kara d’un médecin américain à leurs frais pour former les médecins locaux sur l’utilisation de l’appareil. Le système d’alimentation en énergie solaire installé au dispensaire de Kpinzindè dans la préfecture de la Kozah permet depuis quelques années aux médecins de cette partie du septentrion de satisfaire aux urgences sanitaires dans la nuit.

Pour le PPI, aujourd’hui, les Togolais sont tiraillés par le Covid-19 à gauche, la pauvreté extrême et la faim à droite. Il faut les aider à s’en sortir, car la pauvreté d’après le parti, est une maladie à combattre par tous les moyens.  

E-Press @ Copyrights CreativesWeb 2018 La Manchette