Article

Article

Affaire Scan Togo à Tabligbo: La justice très attendue ce mardi


Affaire Scan Togo à Tabligbo: La justice très attendue ce mardi

Assignée devant les tribunaux par plus d’une trentaine de propriétaires terriens de la localité de Tabligbo pour des faits de rétention de procès-verbaux devant servir dans le calcul d’indemnisations des biens détruits sur des parcelles rentrant dans l’emprise de la carrière d’extraction de calcaire, la société Scan Togo et lesdits propriétaires terriens se retrouveront ce mardi devant la justice pour trancher leur litige. Un procès très attendu dans la localité et au sein de la Diaspora.

Les faits remontent en novembre 2019, où trente-neuf (39) propriétaires terriens ont assigné la société Scan Togo Mines pour des faits d’arbitraires et de rétention de procès-verbaux des biens détruits sur leurs parcelles, soit une manière assez subtile d’après plusieurs, de se soustraire d’un dédommagement à la hauteur du préjudice à eux causé. Mais, en dépit du dilatoire observé et de multiples reports du procès, la justice a ordonné en mars dernier à cette société de « faire tenir aux requérants, sans délai, les procès-verbaux des comptages des biens grevant leur parcelle effectué courant mois de mars, juillet et août 2019 et le barème des dédommagements ». Une décision de justice que Scan Togo Mines, par la voix de son Directeur administratif-Togo, M. Jean Adolehoumé, a promis d’honorer d’après nos informations.

Aujourd’hui, les mois passent et les jours se succèdent, mais cette société reste dans le défi de la justice togolaise pour n’avoir pas exécuté l’ordonnance judicaire. Ce mardi, les protagonistes se retrouveront à nouveau devant la justice avec l’espoir des requérants que des mesures contraignantes seront imposées à Scan Togo pour enfin s’exécuter.

Pour rappel la société Scan Togo qui exploite du calcaire de Sika-Kondji à Tabligbo, est une filiale de Scancem international, membre de Heidelberg cement group. D’après nos informations, des manifestations seraient prévues par des ressortissants du milieu devant le siège international du Groupe en Allemagne.

E-Press @ Copyrights CreativesWeb 2018 La Manchette