Article

Article

15ème FIL/ M. Kueku-Banka annonce déjà les couleurs


15ème FIL/ M. Kueku-Banka annonce déjà les couleurs

A un peu plus d’un mois, s’ouvrira officiellement la 15ème Foire Internationale de Lomé (FIL). Un événement de taille qui depuis plusieurs années fait du Togo une grande plaque commerciale d’Afrique et du monde. Bénin, Ghana, Sénégal, l’Allemagne, la France, le Pakistan, l’Inde ou l’Iran, la liste n’est pas exhaustive en ce qui concerne les pays qui sont attendus à ce grand rendez-vous d’affaires à Lomé. Pour avoir une idée de ce que sera cette messe commerciale et les acteurs qui l’animeront, la rédaction du journal La Manchette s’est donc approchée du Directeur Général du CETEF, M. Johnson Kuéku-Banka qui dépeint un tableau synoptique de la 15ème FIL.

La Manchette : M. le Directeur, Bonjour, nous sommes à quelques jours de l’ouverture officielle de la 15ème Foire Internationale de Lomé, en termes de logistiques, aménagement des pavillons et autres dispositions connexes, en termes de disponibilité de votre équipe pour conduire cette grande messe commerciale, est-ce que la Direction du CETEF est déjà prête pour cet événement ?

M. Kueku-Banka : Bonjour. Je voudrais tout d’abord vous remercier de l’opportunité que vous nous offrez afin de communiquer sur les préparatifs de la foire et je peux vous confirmer qu’au niveau du CETEF nous mettons les bouchées doubles pour être prêt pour l’ouverture de la 15ème Foire Internationale de Lomé le 23 novembre 2018.

LM : Puisque l’évènement est imminent, si ce n’est pas briser le protocole, quelles sont les grandes innovations pour cette 15ème édition de la FIL ?

K.-B : Elles portent d’une part sur le traitement du thème pour lequel nous nous proposons d’inviter pour la première fois des éminents intervenants de l’extérieur. Nous voudrions également ouvrir les rencontres d’affaires à des visiteurs professionnels alors que cette activité par le passé était seulement destinée aux exposants. Pour ce qui concerne la course de la foire, des exposants ainsi que le personnel de la Foire y participeront cette année. Et enfin pour les jeunes, des divertissements tels que la deuxième édition de BATTLE ARENA PHASE FINALE seront organisés.

LM : Quels sont les pays qui se sont déjà annoncés et attendus à cette foire ?

K.-B : Les exposants nous viendront du Ghana, du Benin, du Cameroun, du Sénégal, du Mali, de la France, l’Allemagne, l’Italie, le Pakistan, l’Inde, l’Iran et bien sûr du pays invité d’honneur, le Burkina Faso. Des visiteurs professionnels du Congo Brazzaville sont aussi annoncés.

LM : Choisir le Burkina Faso comme l’hôte d’honneur de cette édition doit avoir une explication. Est-ce qu’on peut en savoir davantage ?

K.-B : Il s’agit surtout d’un renvoi d’ascenseur à nos amis burkinabé qui avaient fait de notre pays, l’invité d’honneur à la Foire Internationale et Multisectorielle de Ouagadougou l’année passée. Toutefois, les opérateurs économiques des 2 pays profiteront de l’occasion pour approfondir les relations commerciales qui existent depuis de vieilles dates entre nos deux pays. N’oublions pas aussi que Lomé reste l’un des principaux ports par lequel le Burkina importe et exporte ses produits.

LM : Le thème retenu pour l’édition 15 de la FIL est : « La chaîne de valeur, vecteur du progrès économique ». Qu’est-ce qui sous-tend le choix de ce thème ?

K.-B : Comme à chaque foire, le thème permet de faire un zoom sur un nouveau concept dont l’utilisation devra permettre à l’opérateur économique de booster ses affaires. Il s’agit donc pour ce dernier de s’interroger sur les différents maillons de la chaîne de son activité qui permet de produire et de vendre son produit de la façon la plus concurrentielle possible. A cet effet, plusieurs conférenciers interviendront durant 2 jours pour entretenir les participants sur les côtés théoriques conceptuels et opérationnels du thème.

LM : La foire « Made in Togo » a été reportée en raison des contraintes indépendantes de votre volonté, et que bientôt débutera une Foire internationale, mais M. le Directeur, est-ce que les entreprises locales, surtout celles qui sont dans la transformation peuvent espérer être bien loties ?

K.-B : Ah oui, nous avons réservé une place de choix à nos transformateurs et plus particulièrement aux jeunes du FAIEJ pour qui, une douzaine de stands seront attribués.

LM : Quelle est la date retenue pour la caravane qui annoncera la FIL de cette année ?

K.-B : C’est le 22 novembre 2018 à 9h00.

LM : Un mot à l’endroit des exposants ?

K.-B : Nous voudrions inviter nos chers exposants à être prêts pour l’ouverture officielle qui est prévue cette année au 23 novembre à partir de 15 heures. A cet effet, la construction et l’aménagement des stands doivent être achevés au plus tard le 22 novembre à minuit. Nous leur demandons de se conformer à nos directives afin de nous permettre de faire une bonne préparation de la cérémonie d’ouverture. Donc avis est lancé à ceux qui traînent les pas de s’approcher de la direction du CETEF pour les dernières formalités.

M. Johnson Kueku-Banka, merci

Je vous remercie.

Entretien Réalisé par Sylvestre BENI

E-Press @ Copyrights CreativesWeb 2018 La Manchette